Stop Racial Profiling – Communiqué du CAS – 7 novembre 2016

Communiqués de presse, Nos plumes

Aujourd’hui, Mohamed Shee Wa Baile a comparu au Tribunal parce qu’il a résisté à un contrôle raciste de la police.

Le contrôle au faciès que Mohamed Shee Wa Baile a subi à plusieurs reprises n’est malheureusement ni inédit ni isolé comme le montrent les études sur le racisme anti-Noir-e-s en Suisse.

En Suisse romande, la semaine dernière, un jeune homme Noir s’est fait violemment interpeller par la police alors qu’il faisait son footing.

Ce cas s’ajoute à une multitude d’autres cas dont les médias ne parlent pas ou peu.

Etre Noir-e en Suisse, tout sexe et statut confondus, signifie encore être potentiellement exposé-e au contrôle au faciès à tout moment.

Le contrôle au faciès n’est pas un mal nécessaire. Il ne vise pas à garantir la sécurité de la société. Il n’est pas une mesure préventive. Le contrôle au faciès est une forme violente de racisme institutionnel qui plonge dans l’insécurité celles et ceux qui en sont les victimes.

Il faut y mettre un terme immédiat.

Etre contrôlé-e en raison de sa couleur de peau revient à subir une violence, qui provoque une humiliation, un sentiment de non-appartenance et de peur constante.

En s’opposant au contrôle totalement arbitraire dont il a été l’objet, Mohammed Wa Baile s’oppose à une pratique discriminatoire et injuste.

Le Collectif Afro-Swiss soutient pleinement Mohammed Shee Wa Baile ainsi que toutes les personnes qui résistent aux différentes formes de discrimination!

Nous encourageons les personnes non-Noires à être solidaires. A exercer leur vigilance. A ne pas rester muettes lorsqu’elles sont témoins d’un cas de contrôle au faciès.

Stop au profilage racial maintenant !

Stop racial profiling now!

 

Discours prononcé le 7 novembre 2016 à Zurich

L'Alliance contre le profilage racial, 7 novembre 2016, Zurich

L’Alliance contre le profilage racial, 7 novembre 2016, Zurich

Advertisements

One thought on “Stop Racial Profiling – Communiqué du CAS – 7 novembre 2016

  1. Courage à l’initiative . Moi même j’ai été victime de cette marginalisation autant institutionnalisée . Que chaque noir et homme de couleur ne dise pas que cela ne le concerne pas; car tôt ou tard s’il réfute de s’engager ils seront des prochains victimes.
    Courage et encore courage..

    Like

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s